Tinder…

Suite à leur passage à la gay pride et grace au test sur inverti, j’ai voulu tester l’application Tinder.

La prochaine fois que j’ai une aussi bonne idée, castrez moi !

Pourtant, le principe avait l’air sympa. Vous glissez les mecs à gauche ou à droite selon vos goûts. Vous priez toutes les vierges que vous pouvez pour que le gars vous glisse à droite. S’il le fait, bingo, c’est le match : sortez les cotillons.

Car grâce à ce match, vous pouvez vous parler. Hélas, il faudrait que les mecs trouvent le bouton pour vous parler. Car après une heure d’attente, deux, une journée, une semaine, un mois, rien de rien, c’est le vent du Nord.

Alors je sais, les fans de GOT vont me dire que Winter is here mais bon, je ne vois pas l’intérêt de dire à un mec que tu lui plais, mais de ne jamais lui répondre.

Certains doivent contempler leur pile de match ou alors ils ont trop de succès…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *